Démocratie et Etat providence

La participation de la Norvège aux organisations internationales

La Norvège est membre de plusieurs organisations internationales qui influent grandement sur la politique norvégienne, entres autres l’ONU, l’OTAN et l’EEE.

L’ONU

Le drapeau de l’ONU

L’ONU est une organisation internationale fondée le 24 octobre 1945. L’ONU œuvre pour la paix et la sécurité internationales. C’est un organe de dialogue entre les différents pays du monde. L’ONU compte aujourd’hui 193 pays membres.

L’ONU œuvre aussi dans les domaines du droit international, du développement économique et des droits de l’homme. L’ONU joue un rôle important dans le maintien ou le rétablissement de la paix. Les pays membres financent l’ONU par leurs contributions financières. L’ONU n’a pas de pouvoir juridique réel. Les décisions adoptées par l’ONU ne sont donc pas juridiquement contraignantes pour les États membres.

l’OTAN

Pays de l’OTAN (Source :  Wikimedia Commons)L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) est une alliance de défense regroupant 28 pays d’Europe et d’Amérique du Nord. L’OTAN a été créée en 1949. Les pays membres se sont mutuellement engagés à rester unis et à se battre si un ou plusieurs pays de l’OTAN étaient envahis par un ou plusieurs autres pays.

l’EEE

Bien que la Norvège ne soit pas membre de l’UE (l’Union européenne), elle fait tout de même partie d’une coopération européenne contraignante. Cette coopération s’appelle l’EEE (l’Espace économique européen).
L’accord sur l’EEE réglemente les échanges commerciaux et d’autres aspects économiques entre les pays de l’EEE. La Norvège applique les règles de l’UE en en ce qui concerne, entre autres, la libre circulation des marchandises, des services, de la main d’œuvre et des capitaux.

EU- og EØS-området (Kilde: Wikicommons)Les pays en bleu sont membres de l’UE.
La Norvège, l’Islande et le Lichenstein (en vert) font partie de l’EEE avec les pays de l’UE.

L’accord de Schengen remplace les contrôles aux frontières communes aux pays membres de l’espace Schengen par des contrôles aux frontières extérieures. Ainsi, les pays de l’espace Schengen forment un vaste territoire à l’entrée duquel il faut présenter son passeport ou un visa en cours de validité. Une fois à l’intérieur de l’espace Schengen, on peut circuler librement dans les différents pays de l’espace sans contrôle de passeport. (Dans certains cas particuliers, cette pratique peut être modifiée. Pour cette raison, la police norvégienne recommande que l’on ait toujours son passeport quand on voyage à l’étranger). L’accord a été signé en 1985 à Schengen, au Luxembourg. Aujourd’hui, 27 pays européens font partie de l’espace Schengen.

Pays signataires de l’accord Schengen:  L'espace Schengen (Source : Wikimedia Commons)