Démocratie et Etat providence

L’évolution historique

De l’aide sociale à l’État providence

Distribution de soupe aux handicapés, 1905 (Oslo Museum, photographe : Anders Beer Wilse)

L’État providence tel que nous le connaissons aujourd’hui en Norvège est assez récent. L’État providence norvégien est universel. Les choses étaient très différentes il y a un siècle. À l’époque, il existait déjà un système d’aide sociale, mais seuls les plus faibles et les plus pauvres pouvaient en bénéficier. Il y avait aussi de grandes disparités locales dans l’aide dispensée.

Une grande partie des prestations sociales est apparue progressivement. Certaines sont apparues avant la Seconde guerre mondiale (1940–1945), mais la plupart d’entre elles datent de l’après-guerre.

Cependant, un avantage social qui a de longues traditions en Norvège, c’est la scolarité gratuite pour les enfants, qui existe depuis 1739 !

Plusieurs de ces avantages ont été acquis grâce au combat des travailleurs pour les mettre en place. Au cours des 60 à 70 dernières années, il y a eu un consensus politique relativement large sur la responsabilité de l’État dans la protection sociale des habitants.

Sœur de charité auprès d’un malade, 1908 Garderie pour enfants, 1920 Garderie pour enfants, 1920 Soupe populaire de l’Armée du Salut pour les sans-abris, 1920. Queue devant Christiania Dampkjøkken, 1903 Garderie pour enfants, 1920

Informations

Evolution

  • 1909: loi sur l’assurance maladie
  • 1915: loi sur la durée du travail (maximum dix heures par jour et 54 heures par semaine)
  • 1935: loi sur l’assurance contre le chômage
  • 1937: loi sur la protection des travailleurs (avec notamment neuf jours de congés payés)
  • 1946: création des allocations familiales
  • 1956: assurance maladie pour tous
  • 1957: assurance contre les accidents du travail et assurance-retraite
  • 1960: pension d’invalidité
  • 1965: assurance de veuvage et assurance maternité
  • 1967: loi sur la sécurité sociale