Santé

La santé et la protection sociale

Qui est responsable de notre santé ?

On pensait avant que les services de santé publique étaient responsables de la santé des patients. Depuis quelques années il est devenu normal de penser que c’est nous-mêmes qui sont responsables de notre santé. Notre santé dépend de la façon dont nous choisissons de vivre. Les systèmes de santé publique ont le devoir de donner des conseils, mais c’est notre responsabilité de les suivre. On trouve facilement des informations sur la prévention de maladies diverses, et sur différents types de traitement. Ces informations sont disponibles sur Internet, mais aussi dans des brochures distribuées chez le médecin ou dans les pharmacies.

Il ya beacoup d’informations et de formations sur la santé, c’est un thème important à l’école. L’État organise des campagnes diverses sur ce thème. La télévision et la radio proposent de nombreux programmes sur la santé.

Bien que l’État providence assume une importante responsabilité dans la santé de la population, c’est aussi à chacun de nous, très souvent, de faire ses propres choix de modes de vie et de s’occuper de sa santé. Dans de nombreux pays, les patients sont habitués que c’est le médecin qui décide, de façon autoritaire, le traitement à suivre. Le patient peut aussi être habitué à ce que le médecin prescrive des médicaments à chaque consultation. En Norvège, il est normal que le patient et le médecin discutent ensemble les différrent types de traitements et le suivi approprié.

Une bonne santé – plus que l’absence de maladie?

Certains pensent qu’une bonne santé veut dire ne pas être malade. D’autres pensent que c’est aussi se sentir bien et être satisfait de sa vie.

Ces deux définitions de la santé sont justes. La première définition est peut-être plus courante dans les sociétés marquées par des maladies graves et par la pauvreté. Dans d’autres sociétés, où il existe des médicaments contre la plupart des maladies, et où tout le monde a accès à l’aide médicale nécessaire, il sera commun de penser qu’une bonne santé, ce n’est pas seulement une bonne santé physique et psychique.

Informations

Dispositifs financiers

Dans un Etat providence, l’objectif est que toute la population puisse avoir la meilleure vie possible, y compris une bonne santé.

L’Etat providence est responsable de l’accès de tous les habitants aux services de santé et aux soins dont ils ont besoin, quels que soient leurs moyens financiers. Différents dispositifs financiers ont donc été mis en place à cette fin.

Secret médical

Tous ceux qui travaillent dans les services de santé sont tenus au secret médical. Cela signifie qu’ils n’ont pas le droit de donner des informations sur le patient à qui que ce soit sans le consentement du patient.