Vie active

Evolution historique

Il y a 150 ans, l’agriculture, la sylviculture et la pêche étaient les principaux secteurs économiques en Norvège. Mais la situation a beaucoup évolué depuis. À la fin du 19e siècle, on a construit des usines, et de nombreux habitants ont migré vers les villes pour travailler dans l’industrie. Pendant la première moitié du 20e siècle, beaucoup de nouveaux emplois ont été créés dans l’industrie. En même temps, de nombreux Norvégiens sont partis s’installer aux États-Unis.

En 1950, 20 % de la population travaillait dans l’agriculture. Aujourd’hui, moins de 3 % travaillent dans le secteur agricole. Pourtant, on produit beaucoup plus de denrées alimentaires qu’avant. Ceci s’explique en grande partie par l’utilisation de machines qui facilitent et rentabilisent le travail agricole.

Au cours des 30 dernières années, le marché de l’emploi a considérablement évolué en Norvège. Le nombre d’emplois dans l’industrie a notamment nettement diminué.

Après la découverte de pétrole en mer du Nord à la fin des années soixante, la production d’hydrocarbures est devenue un secteur important de l’industrie en Norvège. Le gaz et le pétrole jouent un rôle essentiel dans l’économie norvégienne. Ils continueront à jouer un rôle important en Norvège, même si les défis liés au climat exigent qu’on aménage aussi une transition écologique.

Aujourd’hui, les emplois se trouvent majoritairement dans le secteur tertiaire, qui emploie environ 1,8 million de personnes. En d’autres termes, celui qui veut obtenir un emploi en Norvège a de bonnes chances de trouver un emploi dans le commerce de détail, les services de santé, les écoles et les jardins d’enfants ou les transports de passagers. Beaucoup pourront aussi trouver un travail dans les métiers liés au développement des nouvelles technologies d’information.