Toute la nation au travail !

Toute la nation au travail !

L’objectif est que la majorité des gens travaille. Le taux de chômage est relativement faible en Norvège. Pour plus d’informations sur le chômage, consultez le site de Statistik sentralbyrå :
Pour plus d’informations sur le chômage, consultez le site de Statistik sentralbyrå.

Chaque année, l’État norvégien consacre des ressources importantes à des mesures de création ou de conservation d’emplois.Voici quelques exemples de ces mesures :

  • L’État peut apporter une aide financière aux entreprises momentanément en difficulté, afin d’empêcher leur fermeture ou des licenciements.
  • Les autorités peuvent influer sur les revenus des salariés au moyen des négociations salariales et par la politique des taux d’intérêt.
  • L’État peut réduire les taxes et les impôts des entreprises.
  • Il peut influencer l’emploi dans le secteur public. Aujourd’hui, ce secteur emploie environ 750 000 personnes.
  • Il est possible de réduire la durée du travail ou d’abaisser l’âge de départ à la retraite.

L’Agence nationale pour l’emploi et la protection sociale (Nav)
L’État consacre beaucoup d’argent à des formations permettant l’intégration sur le marché du travail. Ces formations visent à donner des qualifications permettant d’obtenir un emploi. De plus, ceux qui suivent ces formations touchent des indemnités de chômage ou une aide individuelle. NAV peut accorder des subventions salariales. Cela signifie que pendant un certain temps, NAV paye une partie des dépenses salariales d’un employeur pour permettre à un demandeur d’emploi d’obtenir un emploi permanent ou temporaire.

NAV coopère avec de nombreux employeurs dans le cadre d’une convention sur le marché du travail inclusif (IA-avtalen). L’objectif de cette convention est, entre autres :

  • que l’État et l’employeur facilitent le retour au travail des personnes en congé maladie de longue durée
  • que l’État et l’employeur prennent des mesures pour faciliter le travail des personnes handicapées
  • que les salariés âgés puissent travailler plus longtemps

Tous les nouveaux immigrés en Norvège se voient proposer un programme d’introduction par leur commune de résidence. Ceux qui suivent le programme d’introduction suivent gratuitement des cours de norvégien et d’introduction à la société norvégienne. Nombre d’entre eux font un stage pratique de langue ou de travail dans diverses entreprises pendant qu’ils suivent le programme d’introduction. L’objectif de ce programme est de qualifier les participants de sorte qu’ils puissent trouver un travail ou commencer des études. Ce programme dure en général deux ans à plein temps, et ceux qui le suivent reçoivent une allocation d’introduction.

Nav peut proposer aux personnes qui sont au chômage depuis longtemps, et qui dépendent d’une aide sociale, des formations qui les qualifieront pour obtenir un travail. Le programme de qualification doit proposer à chaque participant(e) une formation adaptée ainsi qu’une pratique du travail, de façon qu’il ou elle trouve un emploi plus facilement. Le programme de qualification dure généralement un an à plein temps, et les participants reçoivent une aide financière pour le suivre.

Les entreprises peuvent bénéficier de subventions pour proposer des formations aux employés qui ont besoin de consolider leurs compétences en lecture, écriture, calcul, communication orale, techniques de l’information et de la communication (TIC), norvégien ou sami. De cette façon, ils seront qualifiés pour conserver leur emploi, et pour postuler pour d’autres emplois.